À Temps

Année de création : 2011
Public : à partir de 5 ans
Durée : 45 min
Télécharger ici la plaquette 

Extrait vidéo :

[stream base=x:/carreblanc.lacatalyse.fr/wp-content/uploads/2013/05/video/ flv=8minplakaat_1.f4v img=x:/carreblanc.lacatalyse.fr/wp-content/uploads/sites/4/2013/04/de-dos.jpg embed=true share=true width=640 height=480 logo=x:/carreblanc.lacatalyse.fr/wp-content/uploads/sites/4/2013/04/de-dos.jpg bandwidth=high autostart=false /]

NOTE D’INTENTION

À Temps est né de la rencontre de deux auteurs, Michèle Dhallu et Catherine Zambon pour un spectacle où l’écrit et la chorégraphie se rencontrent, s’épousent et se servent l’un de l’autre. Le texte ponctue l’émotion : se mélanger, chuter, s’altérer, se détacher… et rythme la danse des corps qui se fragilisent et s’étrécissent. Il faut danser la rouille de la vie, sa peau fripée, ses rondeurs qui alourdissent, ses articulations ankylosées, l’effacement des ses mots surtout faire entendre ce qu’un être vieillissant porte sur lui, qui sont autant de traces de la magnificence et du mystère d’une vie vécue.

de dos

 « Souvent l’écriture d’une pièce correspond à une expérience de vie.Vieillir devient pour moi un début de réalité, quelque chose qui prend corps dans mon propre corps… De ce constat est née l’envie de parler de vieillesse aux enfants, aussi parce que notre mode de vie isole de plus en plus les générations et coupe les liens qui se tissaient naturellement auparavant. Comment se comprendre, s’apprivoiser, créer des liens quand 70 ans et des idées reçues nous séparent. C’est par la danse que je tente de combler ce fossé. À Temps est encore le plaisir de retrouver le compagnonnage artistique du spectacle Voyage en Paéma crée en 2000. J’ai commandé à Catherine un texte plein de verbes pour ponctuer l’action, l’émotion : chuter, se mélanger, s’étrécir, attendre, s’envoler…. et j’ai rapproché mots et mouvements, cherchant à décliner leurs conjugaisons, mais aussi à vider le mouvement de son plein pour en souligner sa fragilité et l’émotion qu’elle transporte. Comme scénographie, j’ai voulu un espace de jeu qui s’étiole, s’amenuise et se rassemble à l’essentiel : le jeu des briques de (dé)construction qui, de chaos, mènent d’une ville à une chambre, d’une chambre à une stèle. »

Yvon le poisson

DISTRIBUTION
Chorégraphie : Michèle Dhallu
Texte : Catherine Zambon
Espace sonore : Eric Mauer
Lumière : Yves-Marie Corfa
Scénographie : Rachel Garcia et Olivier Magni
Costumes : Rachel Garcia assistée de Marie-Pierre Ufferte
Danse : Claire Sauvajon et Yvon Bayer
Lectrice : Catherine Zambon ou Frédérique Camaret

petit château

COPRODUCTEURS
Ministère de la Culture et de la Communication ; Conseil Régional Midi-Pyrénées ;
Conseil Général du Gers ; Pays Portes de Gascogne ; Pays d’Auch ; Réseau Pyramid ; Circuits, scène conventionnée d’Auch ; L’Usine ; Ville de Tournefeuille.