Lumière ! – Création 2018

Téléchargez ici le dossier
Création :
 novembre 2018
Durée : 35 min
Public : à partir de 1 an

« Life is a lot like jazz… it’s best when you improvise »
George Gershwin

Par l’entrelacement de danse, musique, chant ou encore percussions corporelles, Lumière ! est fondamentalement jazz. C’est via ce métissage de sonorités, de rythmes et de mouvements que la musique jazz viendra se glisser au creux des oreilles des tout-petits. D’abord entraînant, le swing portera une danse éprise de plaisir du mouvement, débordante d’énergie et de liberté et explosant au grand jour.

Pas à pas, la clarté laissera place aux premières étoiles qui scintilleront à l’horizon, un arc-en-ciel naîtra de l’obscurité, et de l’intérieur de la maison résonneront les notes du chant de la berceuse et de la batterie, tout en douceur et en sensualité. C’est dans ce clair-obscur qui délicatement s’installe que la vue s’éclipsera au profit de l’ouïe, pour ainsi mieux nous lover dans l’écoute de la musique et savourer la danse. Comme si la diminution de la luminosité permettait à l’esprit de s’ouvrir et à l’imaginaire de grandir.


NOTE D’INTENTION

« Dans ce nouvel opus chorégraphique pour la petite enfance, je veux donner à entendre le jazz, un genre musical que l’on ne propose guère aux tout-petits. Et parmi les instruments du jazz, j’ai porté mon choix sur la batterie, l’ instrument que l’on connaît trop souvent dans des compositions en binaire et aux temps appuyés dans le contexte musical actuel. Je veux renouer avec le ternaire, le temps en l’air, le swing, le subtil et toute la musicalité que la batterie peut apporter hors la rythmique pure.
Comme dans l’histoire du jazz, les éléments de notre batterie seront dispersés dans le décor pour mieux se rassembler au fur et à mesure de l’avancée du spectacle. Il s’agira de faire découvrir les différentes sonorités pour mieux en apprécier la complexité et la richesse dans le solo final.

Mais si notre vie sensorielle est en grande partie fondée sur la vision, alors privilégier la sombreur permettra d’éveiller notre capacité à entendre, notre finesse à écouter et donc notre disposition à se lover dans la musique. Aussi Lumière ! tentera d’ apprivoiser l’obscurité et peut-être par la même de démystifier la peur du noir. Lumière ! se pense aussi comme un hommage à une autre convention du spectacle, celle qui consiste à créer le « magique » par l’effet scénique lumineux, celle qui convoque l’imaginaire et se joue du spectateur.

Dans cette relation sensorielle où sont les tout-petits et cette curiosité sans limite qu’ils ont, je veux avec Lumière ! leur offrir la musique jazz, son swing, son élégance, sa liberté et sa couleur incontournable. Et c’est sur le principe essentiel du jazz, l’improvisation que je vais engager mon écriture chorégraphique cette fois. »

Michèle Dhallu

Distribution

Interprétation : Suzel Barbaroux, Lydie Dupuy et Stanislas Siwiorek
Chorégraphie : Michèle Dhallu
Création musicale : Lydie Dupuy
Création lumière : Yves-Marie Corfa
Scénographie et costumes : Coline Vergez