Tout Petit Bobo

Année de création : 1995
Public : à partir de 2 ans
Durée : 40 min

NOTE D’INTENTION
S’ adresser aux plus petits par la chorégraphie contemporaine, leur dire le mouvement et leur danser les petits maux (maux ?) du corps, tel est le propos de Bobo, tant il est le type même du bienheureux malchanceux, celui qui s’empêtre et se cabosse.
Son univers, son radeau, c’est son lit… : il peut y nager dans le bonheur, tomber dans les pommes, monter sur ses grands chevaux et se mettre en boule, on l’a même vu prendre ses jambes à son cou et courir ventre à terre !
Sans compter qu’il y a Onéïros, compère complice, réel ou fictif, mi-blagueur, mi- interrogateur, qui débarque sans cesse dans la vie de Bobo avec sa cargaison d’histoires…
Bouger est le maître mot de la vie et le grand privilège de l’enfance.
Sur cette trame se brodent plusieurs thèmes :
– Explorer les petites choses de la vie (comme s’étirer le matin ou avoir le hoquet) et les grands mouvements d’humeur (tel rire ou bouder) ;
– Souligner le sensitif (respirer, s’abandonner) ;
– Décliner rythmes et tempi (comme vivre la lenteur ou être en accord, en désaccord) ;
– Chercher la poésie (la « danse des pansements », ou quand deux doigts enturbannés deviennent des danseurs).
Le troisième protagoniste de cette pièce est le lit : aire de vie ou de rêve, il est un élément à part entière de la mise en scène chorégraphique.   Michèle Dhallu

Bobo est un petit enfant en proie aux multiples découvertes de la vie quotidienne et aux petits maux du corps, comme tous les enfants.

« Tout se situe autour d’un objet central, le lit. C’est lui qui fait naître les émotions: on l’escalade comme une montagne géante, on s’y couche, on se le met sur le dos et il devient maison, il se transforme en piste de décollage pour jouer à l’avion… On s’y cogne et voilà un joli doigt enturbanné!
A force de courir, on fini par s’enrhumer! Heureusement, Bobo n’est pas tout seul: Onéïros, le compère de ses rêves, est toujours là au bon moment! Un spectacle miroir sur les situations vécues par les tout petits, plein de charme et de poésie, idéal pour leur faire découvrir la danse contemporaine ».
Théâtre Antoine VITEZ d’Ivry (extrait du programme)

DISTRIBUTION
Chorégraphie : Michèle DHALLU
Interprètes : Thierry LAFFONT (Bobo) et Nicole ESTRABEAU (Onéïros)
Musique : Geoffroy de CASTELBAJAC
Lumière : Yves-Marie CORFA
Costumes : Anne RABARON

COPRODUCTEURS
Festival Méli Môme, Reims